ALGER – M. Ramtane Lamamra a pris, jeudi à Alger, ses nouvelles fonctions à la tête du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, en remplacement de Sabri Boukadoum.

Dans son allocution lors de la cérémonie de passation de fonctions, M. Lamamra a adressé ses remerciements au président de la République, Abdelmadjid Tebboune pour “la grande confiance” placée en sa personne et dont il espère être à la hauteur, en œuvrant à concrétiser efficacement les 54 engagements pris par le président de la République au titre de son programme électoral.

“Le président de la République a évoqué la politique extérieure de l’Algérie que nous sommes tenus de concrétiser”, a-t-il ajouté.

M. Lamamra a souligné, dans ce contexte, que la diplomatie algérienne “est le fruit de la déclaration historique du 1er novembre”, saluant sa valeureuse contribution au recouvrement de la souveraineté nationale et de l’indépendance, en sus de sa contribution à l’édification d’un Etat algérien fort et influent sur les scènes, régionale et internationale et d’un Etat démocratique”.

M. Sabri Boukadoum a exprimé toute sa considération et sa reconnaissance au président de la République pour la confiance “placée en sa personne et ses collègues, aussi bien dans l’administration centrale et qu’au niveau des missions à l’étranger”.

Il a félicité, en outre, M. Lamamra pour sa désignation à la tête de la diplomatie algérienne, se disant convaincu de sa “compétence et de son expérience avérée au niveau continental et international, à même de renforcer le rôle de notre pays à l’international et de concrétiser son rôle dans la diffusion de la paix et de la sécurité au double plan régional et international”.

“APS”

Partager cet Article!

DERNIERS COMMUNIQUES

NEWS ALGERIE