ALGER- Le ministère des Affaires étrangères a célébré mardi le 59e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse lors d’une cérémonie présidée par le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum, et en présence des cadres du ministère.

Après la levée des couleurs nationales, M. Boukadoum a procédé, en compagnie d’anciens moudjahidine, au dépôt d’une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative à la mémoire des martyrs de la guerre de libération et à la lecture de la Fatiha du Coran.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le directeur général de la communication, de l’information et de la documentation au ministère, l’ambassadeur Noureddine Sidi Abed, a évoqué les symboles de la lutte et de la résistance nationale à l’image de l’Emir Abdelkader, Cheikh El-Mokrani, Cheikh Bouamama, Ahmed Bouziane, Cherif Boubaghla et Lalla Fatma N’Soumer, ainsi que les symboles de la Guerre de libération nationale à l’instar de Larbi Ben M’hidi, Didouche Mourad, Si El-Haouès, le colonel Amirouche, Hassiba Ben Bouali, Mlika Gaïd et bien d’autres.

“Depuis 59 ans, à la date du 5 juillet, le vaillant peuple algérien célèbre l’anniversaire de sa glorieuses indépendance. Un anniversaire cher à toute algérienne et à tout algérien qui continuera à illuminer l’histoire de notre grand peuple et demeurera une source de fierté pour les générations successives”, a-t-il dit.

“La date du 5 juillet n’était pas un choix aléatoire mais le fruit de révoltes consécutives exprimant le rejet par le peuple de l’injustice du colonisateur français durant 132 ans. Une date venue couronner une révolution, une révolution d’exception dans l’histoire des guerres du monde contemporain, qui a permis au peuple algérien de recouvrer sa souveraineté et sa liberté”, a-t-il ajouté.

Une révolution, a-t-il soutenu, qui a permis à notre pays “d’amorcer le processus de développement global et de se hisser au rang des nations développées”.

Coïncidant avec la fête de la Jeunesse, cet anniversaire se veut “une opportunité notamment pour les jeunes aspirant à un lendemain meilleur, de participer massivement à l’exécution du plan de réforme global et profond, initié par le Président de la République, pour l’édification d’une Algérie nouvelle, forte et prospère pour ces enfants, conscients de la conjoncture que traverse le pays et des enjeux, défis et risques sécuritaires qui nous guettent”, a expliqué M. Sidi Abed.

A l’issue de son intervention, l’ambassadeur a tenu à rappeler que “ce glorieux anniversaire constitue également une occasion pour exprimer notre engagement et notre fidélité aux valeurs léguées par nos martyrs tombés au champ d’honneur pour que vive notre pays, notamment la préservation de la souveraineté de l’Algérie et la réalisation des aspirations légitimes à une vie meilleure et un avenir radieux pour nos enfants et les générations futures”.

“APS”

Partager cet Article!

DERNIERS COMMUNIQUES

NEWS ALGERIE