ALGER – Le Maroc a coopéré avec les deux groupes terroristes nommés MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) et Rachad dont l’implication a été prouvée dans les crimes odieux liés aux grands incendies qu’a connus un certain nombre de wilayas du pays”, a déclaré mardi le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra.

Lors d’une conférence au cours de laquelle il a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, a également accusé les deux organisations d’être derrière l’assassinat et la torture du citoyen Djamel  Bensmaïl, le 11 août courant. Ce dernier venu participer à l’extinction des incendies a été lynché par une foule en délire à Laabaa Nath Irathen dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Le ministre a également critiqué le régime marocain dont “un responsable” s’est exprimé en faveur d’un prétendu droit à l’autodétermination de la Kabylie.

Partager cet Article!

DERNIERS COMMUNIQUES

NEWS ALGERIE