ALGER – Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu dimanche avec le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et des congolais à l’étranger, Jean Claude Gakosso, avec lequel il a notamment évoqué la situation en Libye, à la veille d’une réunion importante des pays du voisinage libyen prévue demain à Alger.

“C’est un bonheur de retrouver un frère. M. Lamamra est un panafricaniste symbolisant  l’Algérie dans l’engagement africain”, a déclaré Jean Claude Gakosso à la presse à l’issue de cet entretien.

“Nous avons parlé de la Libye, une tragédie qui n’en finit pas mais une lueur d’espoir (apparait) avec les prochaines élections”, prévues en décembre, a-t-il ajouté.

Mais “il faut travailler pour réunir les éléments de cette élection”, a soutenu le chef de la diplomatie congolaise.

Pointant les ingérences et la multiplication des agendas étrangers en Libye, le ministre a affirmé qu’il était encore ” difficile de travailler avec la présence des armées étrangères en Libye et les protagonistes visibles et invisibles dans ce pays”. “Il faut laisser les Libyens décider par eux de mêmes”, dira-t-il.

M. Gakosso a insisté sur la réconciliation entre libyens afin que les prochaines élections se déroulent dans la sérénité.

“APS”

Partager cet Article!

DERNIERS COMMUNIQUES

NEWS ALGERIE